Max Linder, Affaire de famille

Quatre courts-métrages de Max Linder

Max a peur de l'eau

France – 1912 – 14'15

Entente cordiale
France – 1912 – 17'15

Les Vacances de Max
France – 1913 – 16'30

Max et sa belle-mère
France – 1915 – 27'00 

Programme établi en partenariat avec les Éditions Montparnasse

Max

 

Accompagnement Musical, Piano Solo
Improvisation sur des thèmes originaux

Avec possibilité d'intégrer des musiciens locaux (élèves de conservatoires par exemple) pour l'accompagnement musical d'un des films, suite à une résidence sur place consacrée à l'improvisation dirigée.

Visualiser quelques exemples de Résidences passées 

 

Ce Ciné Concert a été crée :

Festival International du Film de La Rochelle, Juillet 2013
Cinéma l'Apollo de Châteauroux, Février 2014


Le Programme de Films
A travers les quatre court-métrages de ce programme (d'une durée totale d'une heure quinze environ), le chevalier de la Belle-Epoque, Max Linder, nous offre un festival rempli de grâce et d'élégance, aux parfums délicieusement surannés.

Mais que l'on ne s'y trompe pas. L'humour est là, et ravageur parfois, quand il s'agit de décrire les affres de la famille : entre une promise aux exigences de fer, un oncle à la fois fêtard mais intransigeant sur les mœurs, ou une larmoyante et collante belle-mère devenant au fil du film le véritable souffre douleur d'un gendre cruellement déchaîné...
La magistrale démonstration à laquelle se livre Max devant la caméra nous rappelle que « la première star mondiale du cinéma » ne le fut pas sans raison !
Mais au delà des péripéties vécues par les différents personnages qui gravitent autour du héros, se dégage doucement une entêtante vision, presque troublante parfois, et qui évoque un monde qui fut englouti par le cataclysme de la Première Guerre Mondiale. Cela nous rend encore plus précieux ce personnage tout de légèreté et de grâce virevoltante, capable pourtant de nous entraîner dans la farce la plus bouffonne par son invraisemblable virtuosité. Si près et si loin de nous, ce porte-parole d'une partie de la société d'avant 1914, c'est saisissant...

J'ai sélectionné ces quatre-court métrages parmi les trente-quatre films de Max Linder que j'ai eu le privilège d'accompagner lors de la quarante et unième édition du Festival International du Film de La Rochelle.

Jacques Cambra