Présentation du Projet

La quinzième édition de l'Arras Film Festival qui se déroulera du 7 au 16 novembre 2014, s'inscrit dans l'année du centenaire de la Première Guerre Mondiale. A cette occasion, et aux côtés des rétrospectives et séances thématiques organisées pour commémorer cet événement, le Festival et le Conservatoire de Musique, de Danse et d'Art Dramatique ont choisi d'élargir leur désormais habituel « partenariat Ciné Concert » aux villes d'Ipswich (Angleterre), Herten (Allemagne) et Oudenaarde (Belgique), qui sont jumelées avec la ville d'Arras.
En 2014, ce projet, (placé depuis son origine en 2012 sous la direction du pianiste et compositeur Jacques Cambra, artiste associé du Festival d'Arras), ouvrira l'accompagnement musical du programme de films muets sélectionné, aux étudiants anglais, allemands, belges et français, inscrits dans les classes musicales de leurs pays respectifs, et volontaires pour s'inscrire dans ce projet.
A côté de la découverte du patrimoine de cinéma muet, il s'agit pour les étudiants en musique de faciliter l'intégration, à côté de l'étude et de l'interprétation des partitions du répertoire classique, de la pratique au quotidien de l'improvisation musicale, source complémentaire de connaissance concrète de son instrument, et d'enrichissement de sa pratique interprétative.
Le geste musical, source d'improvisation, étant facilité par la présence d'images qui défilent devant le musicien, qui trouve là matière à expression spontanée, pour réagir à ce qui se passe à l'écran.
Le travail trouvera sa continuité dans la « direction » de cette improvisation, son intégration dans la pratique collective et son organisation pour accompagner le film.

Le Ciné Concert sera présenté au public arrageois le 11 novembre 2014 dans le cadre de l'Arras Film Festival.

 

 

En page 2 : Public visé et contenu artistique

Public visé et contenu artistique

Public visé
Cinq élèves et étudiants en classe de musique pourront s'inscrire par pays. La formation finale sera donc d'une vingtaine de musiciens. Le niveau souhaitable des étudiants est l'équivalent du cycle 3 des Conservatoires de Musique en France (dernier cycle), qui reflète une bonne maîtrise technique de l'instrument, une autonomie de l'élève (par rapport à l'accord de son instrument par exemple), et une bonne motivation pour la pratique d'ensemble.

Contenu des résidences de préparation
Conception de l'accompagnement musical d'un fragment choisi du film, 
Sensibilisation à l'art du ciné concert, à travers : 

  • le visionnement du film pour son analyse : échelle des plans, montage, composition de l'image),
  • le questionnement sur la manière d'accompagner musicalement un fragment de ce film (travail sur les timbres, sur les rythmes, sur les styles, sur les différents langages : tonal, atonal, sur le découpage musical...)
  • l'analyse de sa pratique personnelle (composition, interprétation de thèmes préexistants, improvisation, bruitages...), permettant de déterminer la nature de son apport individuel au collectif pour l'accompagnement (écriture, interprétation, improvisation, orchestration)

A travers ce contenu, il s'agit d'équilibrer le travail entre écriture, interprétation, orchestration et improvisation, en abordant chacun de ces domaines, sous forme d'initiation ou d'approfondissement, selon le degré d'avancement de chacun des étudiants.

 

 

En page 3 : zoom sur les éditions précédentes

Les éditions précédentes

Présentation des Ciné Concerts « Festival - Conservatoire » des deux éditions précédentes

En 2012 , le programme de films, d'une durée totale de 45 minutes environ, s'inscrivait dans la thématique « Voyage dans l'Espace » du Festival et était composé de cinq court-métrages, articulés autour du célèbre « Voyage dans la lune » de Georges Méliès.
L'ensemble musical composé d'une vingtaine d'exécutants pour l'accompagnement musical en direct de ce programme de films était constitué d'élèves et professeurs issus des classes de clarinette, accordéon, piano, percussions, contrebasse, trombone, art dramatique et chant, placés sous la direction de Jacques Cambra.

Le Film de La Séance

 

 

En 2013 , le programme « Go West », composé de quatre courts métrages d'une durée totale de 45 minutes environ, articulés autour du film « The Paleface » de Buster Keaton, décrivait des épisodes de la « conquête de l'Ouest » et quelques-unes de ses péripéties.
L'ensemble musical composé d'une quinzaine d'exécutants pour l'accompagnement musical en direct de ce programme de films était issu des classes de flûte, hautbois, violon, saxophone, trombone, piano, percussions, art dramatique et chant, placés sous la direction de Jacques Cambra.

Ci-dessous, le Livre (à feuilleter ou télécharger)
comprenant le bilan complet (avec des vidéos d'extraits des Ciné Concerts et des répétitions).


en page 4 : Les partenaires fondateurs

Les partenaires fondateurs

L'Arras Film Festival : à travers sa programmation de Cinéma Européen et mondial, des propositions d'Avant-Premières, d'Hommages, de Rétrospectives autour du Cinéma Classique, de Films Muets présentés en Ciné Concert (avec des commandes de partitions musicales originales), l'Arras Film Festival s'inscrit résolument dans le panorama culturel européen contemporain en permettant chaque année à plus de trente-cinq mille spectateurs de découvrir ou redécouvrir les pièces maîtresses du patrimoine cinématographique ancien et en devenir du cinéma, de rencontrer des acteurs prestigieux du septième art (comme Sidney Lumet, Arthur Penn, John Boorman, Andrzej Zulawski, Philippe Lioret, Claude Lelouch, Laurent Cantet, Costa Gavras...) et de vibrer avec les musiciens de chair et d'os qui accompagnent en direct les films muets. L'Arras Film Festival, est par ailleurs un incontournable acteur du soutien au jeune cinéma, à travers l'aide à la distribution pour de jeunes cinéastes européens, dont les films seraient sinon dans la quasi impossibilité d'atteindre le public qu'ils visent.

Le Conservatoire à Rayonnement Départemental de Musique, de Danse et d'Art Dramatique (CRD) d'Arras : autour de la cinquantaine de professeurs, (diplômés des plus grands conservatoires européens et titulaires des diplômes d'État et certificat d'aptitude à l'enseignement) qui composent son équipe pédagogique, le Conservatoire d'Arras accueille environ 750 élèves dans ses classes de piano, percussion, accordéon, clarinette, hautbois, flûte, basson, saxophone, violon, alto, violoncelle, contrebasse, guitare, harpe, trombone, trompette, cor, tuba, et chant, pour ce qui concerne la musique. La formation des jeunes musiciens est assurée autour de pratiques individuelles et collectives avec les professeurs et de travail avec des artistes internationaux régulièrement invités en résidence. Il leur est également permis de bâtir de nombreux projets artistiques hors les murs, pour à la fois conforter leur expérience de la scène et partager leurs savoirs avec le plus large public.

Jacques Cambra : Pianiste, compositeur et improvisateur, Jacques Cambra mène depuis une quinzaine d'années une activité de Ciné Concertiste en accompagnant musicalement des films de la période muette (1895 jusqu'aux années 1930), que ce soit au piano solo ou au sein des formations qu'il dirige. Pianiste attitré du Festival International du Film de La Rochelle, Artiste Associé de l'Arras Film Festival, il se produit notamment à la Villa Médicis de Rome, à la Cinémathèque Française, au Centre Pompidou, au Musée d'Orsay, et à l'international dans une dizaine de pays. Parallèlement, il conduit des recherches sur le cinéma muet, en collaboration avec les Archives Françaises du Film du CNC, Lobster Films, ou d'autres cinémathèques. Il travaille également sur la pédagogie musicale et élabore des actions avec des Conservatoires de Musique et Universités.